Olivier Geniaut

Poète, slameur, animateur radio
Equipe artistique du maelstrÖm 
Conçoit et anime la troupe des pÖétiks

Olivier Geniaut
Poéte et slameur
 
 Dès 18 ans, Olivier intègre l'atelier d'écriture du maelstrÖm. A 19 ans, il publie le recueil "Pour qu'un jour on oublie mon nom". Et lance l'animation de la troupe pÖétik du maelstrÖm en 2013...

 Pourquoi la poésie ?

Parce que l'écriture m'amène inévitablement à elle. Rien de tel pour moi que ce jet concis, ce petit bloc pour capter l'humeur du moment, l'émotion du jour. La poésie permet un jeu avec les codes, la forme, les rimes. Elle permet de décoller.

Pourquoi j'anime un atelier pöétik ?

Parce que je sors de 4 années très enthousiasmantes. 4 saisons Pöétik d'écoute, de partage. Une troupe se forme, c'est magique. Mais les émotions, c'est difficile à expliquer. Alors venez le vivre avec nous, et vous verrez la véracité de mes dires. Maelström, ça veut dire tourbillon et ça vous emportera pour le peu que vous vous laissiez aller. Le lâcher prise est primordial. Personne ne vous juge. Débloquez vos barrières. Bref, Pöétik c'est de l'énergie positive, du largage d'amarres, de l'art, du plaisir d'écrire et d'entendre. Moi j'adore animer cet atelier. Plus spécifiquement, je me sens comme un impulseur de mots chez les autres, le gars qui appuie quelque part chez les autres pour faire jaillir l'inspiration. Ensuite, c'est aux participants de jouer !!


Moi ?
Je suis de 1990. J'ai publié un recueil de poèmes en 2009 : Pour qu'un jour on oublie mon nom. J'ai décroché un bac littéraire spécialité théâtre. J'ai un bac+3 Arts et Culture parcours Cinématographie. Tous les lundis soirs, j'anime Wood-Block (émission poétique) sur Radio RCV Lille 99FM. Je fais du théâtre. Je chante dans une chorale : Les Voix impénétrables. Je participe à des soirées slam. Je fais des spectacles poétiques humoristiques dans des bars lillois au sein du duo "Croupe Électrogène". J'adore écrire, et c'est pas demain la veille que ça s'arrêtera.

Extrait du poème EUPHORIE d'Olivier Geniaut

Un poème: Euphorie

Eh mais j'ai trop la pêche, la chepê, la banane
J'ai envie d'aller courir nu dans la savane
de faire l'amour à un tiers du globe terrestre
Qu'est-ce qui m'arrive ? Même la religion m'intéresse.

Qu'est-ce que j'ai aujourd'hui ? Qu'est-ce que mon cœur fabrique ?
Je me sens euphorique, hystérique, j'ai la trique
Je trouve tout excentrique, fantastique, formidable
Même les tubes de l'été me paraissent admirables.

J'mets les mots à la suite, ils ressemblent à des gosses
au fond d'un train-fantôme ; c'est joyeux et féroce.
Mon stylo danse comme le piano de Michel Berger.
Même mon pire ennemi, je pourrai l'héberger.

Ma main montrait des signes de manque d'écriture
Elle tremblait, elle giflait mon cul et ma figure
Mais la voilà comblée d'avoir fait l'écrivain.
Et bordel de merde, oh putain, que je suis bien !

Olivier Geniaut

Les Lectures d'Olivier

Soirées Lectures Slam régulières dans les bistrots de Lille
Au Musical, 59 rue de Flers à Lille Fives,

Au Verlaine,
Au Retro
Au Polder

Et aussi

La dernière soirée lecture des pÖétiks a eu lieu
Le cercle des poetes contrariés

Photo poetiks

ECRITS

RECUEIL DE POEMES

POUR QU'UN JOUR ON OUBLIE MON NOM, 2009


Le lundi 22H30 sur RCV 99 FM

Wood-Block
Emission animée par Olivier

Olivier Geniaut